Aujourd'hui, nous allons donc parler du dernier drama japonais que j'ai vu (en tous cas, à l’heure où j’écris ces lignes ^^)! En fait il y a quelques temps jours semaines je cherchais absolument un drama japonais à regarder. Je suis dans ma période en manque de Japon ^^ et je n'avais rien trouvé à me mettre sous la dent... Pour être plus exacte j'avais une nouvelle fois bifurqué en Corée, mais ce drama avait attiré mon attention!

Seulement voilà.... Oguri et moi c'est un peu Je t'aime, moi non plus par période. A un niveau particulier cependant. Il fait tout de même parti de mon top 3 d'acteurs japonais favoris... Au pire il est dans le top 5 xD il a fréquemment la 2e place en fait (^_^) Mais par moment j'en peux plus de sa perfection alors je le boude! Je m’étais dis pourquoi pas plus tard….

Bref, bref... tout ça pour dire qu'aujourd'hui, je vais me pencher sur le cas de....

Rich Man Poor Woman

Rich Man, Poor Woman

リッチマン、プアウーマン

 

infos_fiches drama_film

Ce drama de 2012 en 11 épisodes est comédie romantique qui se déroule dans le monde du travail informatique, avec un soupçon d'intrigue de grandes entreprises!

Il a été réalisé par Nishiura Masaki, le même qui a réalisé Densha Otoko en 2005, et scénarisé par la géniale Adachi Naoko à qui l'on doit Taisetsu na koto wa subete kimi ga oshiete kureta (2011)!

 

Oguri Shun === Hyuga Toru, le président et fondateur de Next Innovation. (Rich man donc ^^)

Satomi Ishihara === Sawaki Chihiro [SPOIL des premiers épisodes]Natsui Makoto[Fin du SPOIL], étudiante en dernière année à l'université ET à la recherche de son 1er emploi sans grand succès jusque là. (Poor Woman fo course ^^)

Iura Arata === Asahina Kosuke, ami de Hyuga et co-fondateur de Next Innovation.

Aibu Saki === Asahina Yoko, soeur de Asahina Kosuke et chef d'un restaurant.

Sano Shiro === Yamagami Yoshiyuki, le comptable et 3e homme de Next Innovation.

Asari Yosuke === Yasuoka Michiya, l'assistant de Hyuga.

 

histoire_fiches_drama_film

Rich man poor woman next innovation1Hyuga Toru n'a pas fait d'études, mais c'est un génie. Très tôt il a fondé sa propre entreprise, dans le domaine de l'informatique, avec son partenaire et ami Asahina. Next Innovation opère principalement dans le domaine des jeux pour téléphones portables. C'est une entreprise jeune et compétitive où tout le monde rêve de travail, Hyuga attirant les foules.

Mais voilà, Hyuga est riche et il ne s'implique absolument pas dans sa relation aux autres. Les mettant à bonne distance, il ne cesse de demander conseil à son ami Asahina. De plus, Hyuga souffre d'un trouble qui l'empêche de se souvenir du nom et du visage des gens.

Rich man poor woman 3Une jeune étudiante à la recherche de son premier emploi navigue d'échecs en échecs, malgré sa capacité étonnante à tout retenir dans les moindres détails. Elle voit que l'entreprise Next Innovation recrute et se présente à leur réunion où elle est ridiculisée par l'arrogance du président de l'entreprise, Hyuga Toru.

Il la malmène jusqu'au moment où elle lui révèle son nom : Sawaki Chihiro....

Va-t-elle se faire embaucher? Pourquoi Hyuga semble interpelé par son nom? Comment va évoluer la relation de ces deux opposés?

 

Points faibles_fiches_drama_film

Oguri et ses faux pas au niveau de son jeu. Autant commencé par ce qui fâche pour qu’ensuite je puisse m’étendre sur tout le bien de ce type!
Je suis désolée, mais quand il pousse une gueulante je n’y crois pas trois secondes. enfin pour être plus juste Arata Ogurij’y ai cru une fois sur deux.

Iura Arata et son personnage de Asahina. Ce type joue comme une truffe! Alors que je l’ai vu récemment dans le film After Life (wonderful Life) de Kore-Eda et il joue super bien.Il était pas mal au début du drama et plus l’histoire avance plus il est décevant. Je ne sais pas si c’est le rôle ou tout simplement son talent d’acteur, mais je l’ai trouvé mauvais. Bon point pour lui : il se rattrappe à la fin du drama!

Le scénario connait des points faibles également. Pas de très importants, ni de ceux qui te font dire que le drama est foiré. Non, juste quelques petits couacs, des petits trucs qui me font me poser la question : est-ce une bonne chose ou pas? Un point faible ou un point fort? La romance par exemple est de cet ordre là. Rich man poor woman1A un moment, son inaction, sa non-avancée me fait me poser la question. Alors que je me doute que c’est voulu de la part de la scénariste et du réalisateur. Mais, tout à coup, j’ai la sensation d’oublier la comédie romantique!

Le sur-optimisme de l’héroïne. Elle est toujours au Tackey. Alors le côté un peu naïve, boulet de la vie de tous les jours, ça va à petites doses. Mais quand c’est constamment, ça devient presque lassant. Elle en fait carrément trop. Du coup, à certains moments j’ai été totalement désintéressée par Satomi Ishihara. Elle m’a semblé transparante (-_-)” (normal, face à Oguri n’importe qui est effacé à mes yeux… A part Narimiya je veux dire XD mais bon c’est un mec XDD)
Rich man poor woman next innovationSon vague air de ressemblance (à certains moments et ne me dites pas que je déraille encore une fois!) avec Ariel Lin m’a agacé! Même si elle est nettement plus adorable et sympathique que cette dernière (je suis restée sur l’échec de Love contract, merci bien du coup Ariel Lin a beaucoup de mal a passer alors que je l’avais adoré dans ISWAK!)

Le final est légèrement décevant. [SPOIL] La scène de l’aéroport avec le baiser tant attendu m’a laissé un goût amer. Limite, j’ai trouvé le baiser avec la rivale nettement plus savoureux. Ou hypothétiquement plus réaliste. Comment ça, ça veut rien dire? On s’en fout : j’écris que ce que je veux d’abord XD [Fin de SPOIL] C’est pas que j’en voulais plus, non c’est clair, net et précis. Rich man poor woman Hyuga ToruMais une fin qui te fasse réellement rêver, ça aurait été parfait! Là, finalement j’ai trouvé ça un peu trop réaliste, un peu trop cul-cul la praline. Mais c’est mignon! Clairement c’est une fin qui te fait pousser un cri, suivi du fameux soupir aaaaaaaaaahhhh c’est trop mignon!

La fausse rivale. J’adore Aibu saki. Mais là, elle aurait mérité un rôle un peu plus étoffé. On sait qu’il n’y a pas de vraie rivale au Japon. Ca n’existe pas. Ce n’est pas possible. (bon si, mais non en fait…) C’est pas que je la veux super méchante, mais on ne sait pas trop dans quelle direction la scénariste voulait nous la fourguer. Du coup, mon avis reste indécis lui aussi!

Rich man poor woman Aibu Saki

 

Points forts_fiches_drama_film

Oguri Shun (2)Oguri.
La Oguri attitude.
Le smile à la Oguri.
La tronche d’Oguri.
Le retour d’Oguri (bah oui, ça faisait longtemps que je le boudais… Le dernier film dans lesquel je l’ai vu jouer c’était neighboor 13 et franchement c’était très space. Je n’ai d’ailleurs pas regardé le film jusqu’au bout, et pourtant j’en regarde des navets!)
Oguri et sa coupe de cheveux.
Oguri et ses espadrilles.
Oguri et ses remarques qui tuent.
Oguri et ses mimiques de gamin attardé.
Oguri et son arrogance. Oguri et son assurance.
Oguri qui comprend rien à la vie.
Oguri en mode Geek associal.

Rich man poor woman Hyuga_OguriMon intérêt parfois totalement délirant pour les personnages secondaires, voir tertiaires… voire des fois le petit bonhomme du fond ou le cascadeur… bref, ma folie quoi s’est encore révélée alerte sur ce drama avec mes petits coups de coeur perso sur :
Le personnage de Sakaguchi, joué par Nakano Yuta. Il est totalement arrogant et à claquer, mais au fond on découvre bien vite que son arrogance n’est qu’une façade et qu’il est seulement totalement terrifié par le génie de Hyuga.
Oguri shunEt le personnage de Tono, interprété par le talentueux et exceptionnel Ayano Gou! Même si le rôle n’est pas très important et certainement pas à la mesure du jeune homme (ben quoi il a mon âge XD), il m’a quand même tapé dans l’oeil. Bon ok, c’est un peu du favoritisme, parce que je pense que le rôle aurait pu être étoffé afin d’avoir un vrai personnage secondaire ou tertiaire intéressant. Mais quand même!

L’histoire plutôt sympathique est un vrai bon point. Les démêlés du scénario sont intéressants et la direction que prend chaque personnage me semble juste et les rends attachants.

L’héroïne totalement cruche, mais tout de même adorable. Elle est pétillante et survitaminée. C’est vrai que d’un côté c’est un point faible lorsqu’elle a tendance à surjouer. Mais autrement, vraiment cette fille est un régal. Un moteur, une béquille, une amie un peu loufoque qu’on aimerait tous avoir. Bon,ok, on la verrait pas tous les jours sous peine de la noyer XD

La chanson thème singé Miwa! Un régal!

Rich man poor woman 2Les bons sentiments transmis par les personnages et notamment par Hyuga. C’est un être à part et malgré son apparence un peu arrogante et associale, il a un bon fond. Du coup, les bonnes personnes (comme les mauvaises) s’attachent à lui et évoluent dans le même sens. Plus qu’une romance, pour moi ce drama parle d’amitié, de soutien face aux difficultés de la société et d’entraide.

L’ambiance entreprise qui change un peu des comédies romantiques habituelles de ces derniers temps, je trouve. Et puis l’ambiance entreprise est montrée sous un jour différent, du coup on n’a pas l’impression d’un énième remake ou déjà vu à la noix.
Au niveau contexte, je trouve que ce drama était assez original et du coup très agréable à voir.

Next innovation OguriLe parcours de Hyuga Toru. Atypique, tortueux et qui fait forcément rêver!

Le message caché (mais bien visible quand même hein) derrière l’histoire, qui rejoint les bons sentiments et les valeurs qu’on aime voir à l’écran.

Le plaisir de retrouver des dramas japonais et leur 11 épisodes ! Un bonheur! ça va vite et bien. C’est fluide. Je n’ai du coup pas ce fameux “j’en peux plus, ça me gonfle, ça n’avance pas” des épisodes 13, 14 ou 16 xD

 

en bref fiches_drama_film

Rich man poor woman4Malgré mon avis qui semble contenir beaucoup de points faibles, j’ai totalement et littéralement adoré ce drama. J’ai plus été portée par l’aventure de Oguri que par la romance en elle-même, qui bien qu’elle soit le thème principal est totalement passée au second plan une bonne partie du drama. Alors que ça ne rebute pas ceux d’entres vous qui aiment ce genre d’histoires et qui hésitent encore à voir ce drama.
L’intérêt pour moi ça a été les autres sentiments qui sont mêlés à cette romance, les beaux et grands sentiments : l’amitié, l’envie d’aider, l’envie de se dépasser, la recherche de soi, la confiance… et sous tout ça, en fil conducteur, l’amour qui guide les personnages principaux.

Rich man poor woman oguriMais bon, voilà, en même temps, un drama avec Oguri, il n’y a pas grand chose qui peut me le gâcher… à part si vraiment c’est un navet de hauts calibre, sans sous titres, d’une qualité totalement merdique et que je suis en phase “Oguri je te boude” pour quelques obscurs raisons ou que sa co-actrice me soit insupportable.
Mais voilà, ça faisait longtemps que je n’avais pas vu Oguri jouer et ça me rappelle pourquoi je l’aime tant.
Ce n’est pas son meilleur rôle, ce n’est pas le meilleur drama non plus. Mais on passe vraiment un bon moment et on suit totalement et avec un vrai plaisir le chemin plein d’embuches de Hyuga Toru, tel un parcours initiatique vers la vraie vie.

Rich man Oguri

Au final, si comme moi vous avez un faible pour Oguri et si vous voulez regarder un drama sans prise de tête avec une jolie histoire, je vous le conseille fortement.