Hey hey! Les gaillards ! Me voici de retour avec une fiche film... Je l'ai vu. J'ai fait la fiche. Hop. Emballé c'est pesé. Non, mais en fait, je me suis dit que si je ne faisais pas les fiches de suite, j'allais avoir super du mal à me souvenir de tout et tout... Et puis une petite fiche film ça fait du bien de temps en temps... en attendant la fameuse liste de films vu et à voir... qui va arriver tout prochainement c'est promis!

Un jour j'ai rencontré Hayami Mokomichi au détour d'un drama et depuis je suis entièrement et totalement conquise. Mais nous avons un rapport étrange. Parfois je ne peux pas me passer de lui, parfois je le délaisse totalement. Mais je ne crois pas qu'il m'en porte rancune parce que régulièrement, j'ai besoin de lui. Ça ne s'explique pas.
Et puis bon, il fait quand même parti du top ten de mes acteurs japonais préférés!
J'ai donc voulu voir Rough - ラフ, il y a un bout de temps. Et je ne m'y suis mise que là... hier... non euh... c'était quand? Ah ben dimanche. Oui, le dimanche après midi, est réservé au navet à voir devant lequel tu t'endors...

Alors Rough entre-t-il dans cette catégorie?

Alors je te souhaite une bonne lecture (^_^)


 rough_affiche

Film de 2006, réalisé par Kentaro Ohtani (Nana, Nana 2...). Thème : Sport, Romance, Ecole.

 rough

Le casting :

Yamato Keisuke = Hayami Mokomichi. Chouchou♥! Acteur et mannequin. Il est né le 10 août 1984. Et il est parfait (^_^) Il a joué dans plein de trucs trop bien! Et il est trooooop bien! (^_^) Ok...Ok.... soyons un peu plus précis : Gokusen the Movie, Gokusen 2, Densha Otoko, Regatta, Oh ! My Girl !!, Zettai Kareshi, Hammer Session!, Rebound, You're under arrest, Kochira Katsushika-ku Kameari Koen-mae Hashutsujo... . Il a fait des pubs pour Edwin (à tomber à la renverse : ICI et LA), Daihatsu Tanto, Bourbon Petit ou KDDI. Et puis il fait pleiiiiin de choses....Genre il fait des bouquins de cuisine. O_o bon j'ai pas encore trop bien compris le concept mais voilà, il en a déjà sorti 2, me semble-t-il... Bon je ne suis pas là pour faire un article sur Moco... alors je finirai avec son site : ICI!

Ninomiya Ami = Nagasawa Masami. Actrice, seiyu et mannequin. Née en 1987, elle a une filmo longue comme deux bras! On a pu la voir dans : Galileo : Episode Zero, Tenchijin, Last Friends, Proposal Daisakusen, Dragon Zakura, Say Hello For Me...

Nakanishi Hiroki = Abe Tsuyoshi. Acteur chinois né en 1982. Connu pour son rôle de Mimasaka Akira dans le drama Hana Yori Dango. A également joué dans Initial D Movie, Koizora (drama), Zettai Kareshi, Sensei wa Erai !, The incite Mill, Surely Someday, Zebraman 2 (eh oui, lui aussi ^_^), Giragira, Tsuki no koibito...

Koyanagi Kaori = Ichikawa Yui. Née en 1986, elle est actrice, chanteuse, Seiyu et mannequin. Manquerait plus qu'elle fasse la lessive et à bouffer et qu'elle ait un QI de 140... O_o On a pu la voir dans : 20th Century Boys, Kurosagi, NANA 2, Zebraman, Muscle Girl! (mouarfff... ouais c'était donc elle... Remouarffff!!!), Otomen, H2~Kimi to itahibi, Gokusen....

L'histoire :

Les familles de pâtissiers, Yamato et Ninomiya sont ennemies. Yamato Keisuke ne s'occupe pas des rivalités ou du business familial. La seule chose qui lui importe c'est la natation. Il s'entraîne dur chaque jour et espère devenir le meilleur nageur du Japon.
A l'arrivée au lycée, il intègre une pension où vivent d'autres sportifs : des judoka, des nageurs, des plongeurs... .
Lors d'une compétition, il affronte Nakanishi Hiroki, son plus grand rival. Excellent sportif, le jeune homme casse tous les records.
A la fin de la compétition, il croise une jeune fille qui le traite d'assassin. Keisuke ne comprend pas, puisqu'il se considère comme un pacifiste.
De retour à la pension, il découvre que la jeune fille se nomme Ninomiya Ami et qu'elle vit au même endroit que lui. Il apprend également qu'elle tient sa famille pour responsable dans le décès de son grand-père.

Ami est plongeuse et elle est très proche du nageur Nakanishi.
Une relation conflictuelle se noue entre elle et Keisuke.

Mais arriveront-il à dépasser leurs différents?

 

Mon avis :

Rough_HayamiMokomichiVoir Hayami en maillot de bain est une motivation suffisante pour regarder ce film. Bon ce n'est pas aussi bien que de voir Jung IlWoo en maillot de bain, mais c'est largement suffisant pour moi. Entre les deux, y'a pas photo, les gaillards (^_^)

Un film sur le sport, génial. Un film avec Hayami, mille fois mieux.
Seulement voilà. Il y a un gouffre entre ce que j'imaginais et ce qui s'est passé. Et là, est bien le problème. Bon cela dit, on s'en remet facilement.

Le film fait deux heures et je l'ai trouvé un peu plat. Alors soit, en ce moment, je suis très exigeante, soit il était vraiment pas terrible.

Et encore, je l'ai regardé avec une coupure de midi : c'est-à-dire que j'ai pris une petite heure pour manger entre les deux parties xD

hayami-mokomichi_roughSinon, voyons quand même les points positifs :

Hayami, Hayami, Hayami, Hayami, Hayami, Hayami, Hayami.... Hayami en maillot de bain, Hayami qui sourit, Hayami est beau, Hayami avec un bonnet de bain, Hayami qui nage, Hayami est drôle.... Hayami, Hayami, Hayami, Hayami, Hayami, Hayami... Oui, à part ça c'est vrai que... (^_^)
Bon heureusement que j'aime Hayami par dessus tout sinon, c'est vrai que ce film aurait pu me foutre en l'air mon addiction mokomichienne XD Inventons des mots nous sommes le premier jour du printemps, on peut se le permettre XD

Donc les points positifs.... euh.... Ah! Oui! Hayami est un peu débile! Alors comme ça pour sûr ça ne te semble peut-être pas forcément positif mais pour moi c'est tout à fait parfait! Non, je ne raffole pas spécialement des débiles. Simplement Hayami en gaillard un peu niais sur les bords et totalement innocent, j'en suis dingue! Avant chaque compétition, il se prépare en jouant au shiritori tout seul, dans sa tête, et il perd....constamment! (^v^)
Petite leçon culturelle : Qu'est-ce que le shiritori ?!
Le Shiritori est ce fantastique jeux de mots où les joueurs doivent dire un mot, ou plutôt un nom commun, avec le dernier kana précédent. Les mots ne doivent pas se répéter. Et le joueur qui dit un mot qui finit par le kana N ん a perdu!
Exemple :
Correct = 桜 => 落成 => 性格 => 靴 => 月
さくら => らくせい => せいかく => くつ => つき
sakura => rakusei => seikaku => kutsu => tsuki

Et non = 桜 => 落成 => 性格 => 靴 => 通行人
さくら => らくせい => せいかく => くつ => つうこうにん
sakura => rakusei => seikaku => kutsu => tsuukounin

Tadam! Yeah moi aussi je suis débile : je viens de jouer au shiritori toute seule O_o mais c'est tellement drôle (^v^)
Cela dit, en français, ça n'a aucun intérêt puisque rares (en fait là tout de suite j'en vois même aucun!) sont les mots qui finissent pas N comme : udon うどん, Hon 本, futon 布団 (en japonais dans le texte n'est-ce pas!)

Le meilleur exemple de nullitude au shiritori étant ex-æquo : Hyde et Kame! Et bonheur intense et ultime, je te (re)mets la fameuse vidéo du CKT où pour la 1ère fois un invité a remonté les marches par lesquelles il est arrivé. Mille Mercis Hyde pour cette intervention divine xD


Laruku et Kat-tun  Cartoon - Sous-titré par Akane59

Mais revenons en au film... bah oui faudrait pas trop s’égarer tout de même (^_-)

rough_hayami_mocomichiBon ben voilà pour les points positifs.... Bwahahahahahaha ....suivi d'un énorme Mouarrrrrffffff! Oui, je sais ça semble peu... Mais en fait vu l'importance du truc ça vaut le coup (^_^)
Je dirai qu'il y a un autre point positif : Hayami m'a fait rire. Un peu contre son gré, mais il m'a fait rire. La scène dans le café est à hurler de rire! Si, si, il suffit de voir Hayami et son mètre presque 90, plié à une toute petite table de café, genre tu croirais un adulte assis à une table d'enfant de maternelle. Et ça, j'ai trouvé ça extrêmement drôle. A vivre tous les jours, pour lui ça doit pas être forcément confortable, mais moi ça m'a juste fait mourir de rire. Oui, je suis un peu sadique.

rough_aMais sinon, il y a d'autres trucs qui m'ont fait marrer dans le film. On compare souvent ce film à un Roméo et Juliette moderne où les gens ne meurent pas. Et donc par transposition ou interprétation ou comme tu veux, il y a la scène du balcon. Sauf que c'est Roméo qui est sur son balcon en train de se regarder le nombril et que Juliette (j'ai failli dire Jeanne... non mais n'importe quoi XD) qui grimpe à une échelle, au lieu de monter les escaliers puisqu'ils partagent le même bâtiment et qu'il y a des portes, des fenêtres et des escaliers partout. Ça m'a juste énormément fait rire. Bon, ça m'a moisi la scène aussi, puisque c'est totalement ridicule. Mais bon la scène n'est pas si importante que ça.

Passons aux points négatifs et ils sont légions.
hayami_mokomichi_roughLe scénario ou la mise en scène est affreusement longuet pour ne pas dire chiant à mourir. Il ne se passe rien ou presque durant ces deux heures. Et ça a presque eu raison de moi. Non en fait, je suis restée stoïque jusqu'au bout : Hayami oblige (^_^)
L'action se déroule sur 3 ans, les trois années de lycée, mais il n'y aucun changement dans l'attitude ou la physique des personnages. A part quelques évènements : compétition, départ, suspens... ^^
De ce fait, l'histoire est un peu méli-mélo, sans queue ni tête et par moment on est un peu paumé/blasé.
On a des histoires du passé qui arrivent comme un cheveux sur la soupe, on a des histoires présentes sans intérêts. Bref un bonheur (oui je suis totalement ironique et j'assume!)
Il y a des évènements qui arrivent mais qui n'ont pas plus d'impact que ça sur l'histoire ou les personnages.

Il y a des personnages qui sont censés mettre en valeur d'autres personnages mais qui ne servent à rien, ou alors je n'ai pas compris. Par exemple, les plongeuses : bon Ninomiya on a intégré, elle est au centre de l'histoire. Et elle est relativement plate, on ne saisi pas bien ni ce qu'elle pense, ni ce qu'elle veut. Mais l'autre? Franchement aucun intérêt !
Abe Tsuyoshi, que je n'aime pas particulièrement, en fait je n'ai même strictement aucun avis sur lui, c'est dire! hayami-mokomichiA part qu'il a joué dans Hana Yori Dango et vu tout le bien que je pense de ce truc (oui, oui, là aussi je suis ironique ^^), c'était déjà pas très bien parti entre nous. Le voir en maillot de bain ne m'a fait ni chaud ni froid. Mais en plus son rôle est nul. Sans consistance. Sans intérêt. Il joue aussi bien que Tata Cunégonde lors du spectacle de fin d'année à la fête des pompiers de 1985, c'est dire! Limite, je pourrai le comparer à Lee HongKi dans Muscle girl! Pour que tu situes un peu mieux le niveau de magnificence du bonhomme O_o

Enfin le dernier problème que je pourrai soulever est le manque d'aboutissement. Il y a des questionnements de part et d'autres, sur la compétition, la vie en général etc... des problèmes qui sont posés, mais qui n'ont pas réellement de réponse. On zappe le truc et point barre.
A la fin, on ne sait pas qui est avec qui... la seule chose qu'on sait c'est les sentiments de certaines personnes (voire toutes) et le résultat de la compétition pour Yamato. C'est tout. Ça se finit comme ça. Point. Barre. O_o

Conclusion :

C'est un film qui ne va au bout de rien. Il est censé parler de sport. Il y en a, mais on n'a pas le suspens de la compétition, le détail de l'entrainement. Il est censé parler de romance. Il y en a, mais là encore de manière superficielle.

A voir, si comme moi, tu es totalement accro à Hayami. Si, à la limite tu as une passion dévorante pour Tsuyoshi. Sinon, tu t'en passeras parfaitement et ça ne t'empêchera pas de dormir!
Ou bien troisième option, un dimanche après midi, au lieu de faire la sieste devant le policier navet, tu te fais ce film avec une bonne grille de Sudoku ou un bon oreiller (^_^)v

Si malgré tout, tu souhaites voir le film (et je te comprends... bah attends, on parle d'Hayami Mokomichi quand même!!) c'est sur DRAMAGARU que ça se passe (^_^)

 

Alors tenté(e) ou pas...? (^_^) (mouarffff)

またね。 Mata ne (^_^)~~~